Archive | oktober 2011

Poffertjes

Tous les Français qui visitent les Pays-bas en parlent: poffertjes. Un poffertje (débrouillez-vous pour la prononciation) est un petit pancake qui est fabriqué dans un véritable poffertjespan. On le mange comme quatre-heures oued dessert. D’abord procurez-vous d’un poffertjepan. Internet ou des brocantes.

 maintenant au boulot, il faut acheter:

125 grammes de farine, 125 grammes de farine de sarasin, 1 oeuf, 250 ml de lait +/- 250 ml de l’eau, 15 gramme de levures de boulanger, 50 grammes de beurre fondu et du sel.

Une fois dans la cuisine vous devez:

Mélangez la levure avec trois cuillères de lait. Mélangez tous les ingrédients (comme pour une pâte à crêpes. Couvrir avec un linge est laisser reposer dans un endroit bien chaud (à coté d’un chauffage ou un radiateur)

Chauffer le poffertjespan à donf. Remplir le trous avec la pâte (a l’aide d’un petit flacon, c’est plus facile ou d’une louche) Quand le haut est sec retourner (avec un cure-dent)

Servir

avec du beurre et du sucre en poudre. Il y en a (et pas les plus cons) qui mettent un peu de Grand Marnier .

 

 

 

 

Advertenties

Fondue Vigneronne par Eric le Bleu

Ce qu’il faut acheter

1 Litre de vin rouge : bourgogne voire bordeaux par ex.
1 Oignon – haché grossièrement
1 Échalote – hachée grossièrement
1 Gousse d’ail – hachée grossièrement
1 Cuillère à soupe de thym séché
1 Feuille de laurier
Sel & poivre
800 G de filet de bœuf en cubes – Rumsteck
Sauce au vin rouge
2 Jaunes d’œufs
6 Cl de vin rouge
1 Échalote – pelée et hachée
1 Cuillère à café de moutarde de Dijon
1 Pincée de sel & 1 pincée de poivre
17,5 Cl d’huile végétale

Au boulot


Couper la viande en dés

Dans le caquelon, préparer le bouillon en mélangeant le vin rouge, l’oignon, l’échalote, l’ail, le thym et le laurier. Saler et poivrer.

Pour la sauce au vin rouge, dans un grand bol, mettre les jaunes d’œufs, le vin, l’échalote, la moutarde, le sel et le poivre.

Faire monter en versant l’huile, petit à petit, jusqu’à obtenir la consistance d’une mayonnaise.

Placer le caquelon sur le réchaud, au centre de la table.

Chaque convive pique un morceau de viande et le fait cuire dans le bouillon porté à ébullition.

Déguster avec la sauce au vin rouge.

Le “final” optionnel :

Une fois le dernier morceaux de viande avalé, présenter à chaque convive un joli bol contenant 1 jaune d’œuf et du persil.
Verser alors une louche du bouillon restant dans chaque bol, puis un peu de riz cuit. Mélanger et déguster !

Eric le Bleu

Hutspot

Le véritable plat de résistance des Pays-Bas! Allez au marché et achetez les ingrédients suivantes:

Un tiers pommes de terre, un tiers carottes, un tiers d’oignons et un tiers de saucisses de marteau ou un jambonneau. Je sais que ça fait quatre tiers, le Hollandais est généreux.

Epluchez les pommes de terres et coupez les en quatre. Rappez les carottes et coupez les oignons en rondelles.

Le tout dans une grande casserole avec de l’eau et du sel. Les saucisses ou le jambonneau de dans aussi! Fastoche!

C’est prêt quand les patates sont cuites. Enlever l’eau (il y en a qui boivent ça comme bouillon)  maintenant avec l’aide d’un  et une cuillère en bois (en Néerlandais:  zuurkoolstamper en pollepel) faire une jolie purée. Servir sur des jolies assiettes. Mes compatriotes aiment bien boire un verre de lait avec.

Moi je bois un vin rouge léger avec, genre Brouilly.

Eet smakelijk dirait Gait-Jan Kruutmoes

Veritable musique Hutspot

Et avec klapstuk:

Les croquettes!!!!

Vous avez toujours voulu savoir pourquoi les Néerlandais sont si grands? Pourquoi ils ont des yeux bleus? Pourquoi ils s’habillent en orange? La réponse  c’est la consommation des croquettes. Deux villes Hollandaises se disputent l’origine de ce délice : Swienkeuteltjeveen et Kouschieterhammerik. Moi-même naif de Swienkeuteltjeveen j’opte donc pour cet endroit.

Il faut avoir les ingrédients suivants chez vous:

500 grammes de viande de pot au feu cuite, 60 grammes de beurre, 60 grammes de farine, 1/2 litre de bouillon de boeuf, poivre, sel, des oeufs, de la chapelure, une bouteille de vin rouge.

Dans la cuisine il faut avoir:

une gazinière, une friteuse, une casserole, une cuillère en bois, un verre à vin.

Au boulot:

Couper la viande en petites dés. Ouvrez la bouteille de vin. Prenez un verre et goutez, s’il est bon continuez en boire.Chauffer le beurre sans brunir. Ajouter la farine et touiller comme un malade. Le résultat est une boule sans grumeaux. Maintenant ajouter le bouillon de viande. Faire un roux et ajouter la viande. garder au frigo pendant quelques heures. En attendant buvez le vin.

Prenez la pate et faire un long rouleau d’environ 3 cm de diamètre avec comme si vous jouiez avec de la pate à modeler. Couper ce rouleau tous les 10 centimètres.

Maintenant préparer 3 assiettes contenant respectivement : farine, oeuf battu et chapelure. D’abord on roule les croquettes dans la farine (eh oui), ensuite dans l’oeuf et finalement dans la chapelure. Retour au frigo. Après une heure rebelotte: rouler dans la farine, dans l’oeuf et la chapelure. Maintenant mettez les croquettes dans le réfrigirateur. Pour les déguster passez les d’abord 5 minutes dans le friteuse (180°).

Bon ap!

lalu